DE  |  FR

Digital Video

Informations générales

Titre Digital Video
Catégorie Formats vidéo
Abréviation DV, MiniDV, DVCAM, Digital8, HDV, DVCPro, DVCPro50 et DVCProHD
Extension de fichier .mov, .qtm, .avi, .dif
Mime Type -
Pronom PUID x-fmt/384; fmt/5
Version DV-PAL/DV-NTSC
4:2:0 (PAL) et 4:1:1 (NTSC)

 

Description

Digital Video (DV) est le terme générique de la norme DV introduite en 1994. Ce format englobe les formats cassettes DV, MiniDV, DVCAM, Digital8, HDV, DVCPro, DVCPro50 et DVCProHD. Les images sont enregistrées en numérique, ce qui réduit d'env. 10% l'espace mémoire nécessaire au départ. Dans la norme DV, les images sont codées une à une au moyen d'une procédure similaire à celle de JPEG. Un sous-échantillonnage du chroma (division des informations de couleur par deux, car l'œil humain est moins sensible à la vue des couleurs qu'aux différences de luminosité) 4:1:1 (NTSC) ou 4:2:0 (PAL) est tout d'abord effectué, ce qui réduit le volume de données de moitié, suivi d'une compression exclusivement numérique des images sur la base d'une transformation en cosinus discrète (DCT). La procédure s'apparente ainsi à celle de JPEG, mais offre en revanche l'avantage de pouvoir couper les vidéos à n'importe quel endroit sans perte de qualité.

Evaluation

 

Ouverture du format : 4
DV est ouvert. Le codec est défini par la Society of Motion Picture and Television Engineers dans la norme SMPTE 314M-1999.

Licence libre : 1
La situation de la licence n'est pas apparente.

Diffusion : 4
DV est très répandu dans le domaine semi-professionnel.

Fonctionnalités : 2
DV est basé sur une compression intra-frame, ce qui rend le format apte à l'archivage.

Implémentation : 4
DV peut être traité avec les programmes de montage les plus courants.

Densité de mémorisation : 3
La compression des données permet d’atteindre une densité de mémorisation relativement élevée.

Vérifiabilité : 2
On peut vérifier le codage correct en utilisant le codec (logiciel de décodage) correspondant sur le flux vidéo. La tolérance aux erreurs et la correction automatique des erreurs dans le logiciel de décodage réduisent l’impact de la vérification.

Complexité : 3
Le format n'utilise pas de compression temporelle, ce qui facilite son traitement ultérieur.

Autodocumentation : 1
Les métadonnées sont traitées uniquement dans le format conteneur et non au format brut.

Bonnes pratiques : 1
Ce format n'est pas mentionné dans les recommandations des institutions d'archivage.

Perspectives : 1
DV n'a plus de potentiel à l'avenir.

Classes de formats : A
DV est désuet. Il a connu une large diffusion entre 1996 et 2008 environ.

 

Conclusion

Etant donné son utilisation dans le domaine des données vidéo, les données DV à archiver ne devraient pas être converties dans un autre format pour l’instant. Ce format peut, dans ce sens, être considéré comme apte à l’archivage. Il faut cependant absolument copier sur un support de données adapté pour l’archivage les vidéos numériques qui figurent sur des cassettes numériques.

Références

IEC 61834-2:1998(E)
Recording – Helical-scan digital videocassette recording system using 6,35 mm magnetic tape for consumer use
https://webstore.iec.ch/preview/info_iec61834-2%7Bed1.0%7Den_d.pdf
SMPTE 314M-1999
https://www.itu.int/dms_pubrec/itu-r/rec/bt/R-REC-BT.1618-0-200305-S!!PDF-E.pdf

Bibliographie

Bibliothèque du Congrès
Digital Video Encoding (DV, DVCAM, DVCPRO)
http://www.digitalpreservation.gov/formats/fdd/fdd000183.shtml
Wilt, Adam
The DV, DVCAM & DVCPRO Formats
2008
https://www.adamwilt.com/DV.html
Wikipédia: Digital Video
https://fr.wikipedia.org/wiki/Digital_Video

Articles connexes

Voir également les formats conteneurs MOV, AVI, MXF et MKV.

Catalogue des formats de données d'archivage Cfa
version 5.1, déc. 2017 - last update: georg.buechler - Wed, 20 Dec 2017 [09:38:18]