DE  |  FR

Graphique vectoriel PDF

Informations générales

TitreGraphique vectoriel PDF
CatégorieGraphiques vectoriels
AbréviationPDF
Extension de fichier.pdf
Mime Typeapplication/pdf
Pronom PUIDfmt/14; fmt/15; fmt/16; fmt/17; fmt/18; fmt/19; fmt/20; fmt/276
VersionVersion actuelle : 2.0 (2017) ou ISO 32000-2:2017. Versions antérieures: 1.0 (1993), 1.1 (1994), 1.2 (1996), 1.3 (1999), 1.4 (2001), 1.5 (2003), 1.6 (2005), 1.7 (2006, ou ISO 32000-1:2008)

Description

Le PDF est à proprement parler un format qui repose sur une base vectorielle avec des images bitmap intégrées. Cependant, lors de l’exportation de cartes et de plans à partir de systèmes de géoinformation ou de programmes (vectoriels) de dessin comme Illustrator ou Corel Draw, l’objet dessiné est en général intégré en tant que bitmap dans le fichier PDF. Ceci entraîne une perte des avantages associés aux graphiques vectoriels, à savoir choix dans les possibilités d’extension (scalabilité) et espace de stockage réduit, et il n’est plus possible de réimporter dans le programme de dessin. En faisant attention lors de la création du PDF à partir du programme d’origine, il est cependant possible d’exporter cartes, plans et dessins, également en tant que graphiques vectoriels PDF. Le graphique sera alors intégré dans le fichier PDF, soit en tant que graphique vectoriel PDF d’origine soit en tant qu’EPS (encapsulated PostScript). Tous deux sont possibles sans problème dans le PDF/A.

Evaluation

Ouverture du format: 4
La spécification PDF/A permet aussi bien d’intégrer des graphiques EPS que des graphiques vectoriels PDF d’origine.

Licence libre: 4
Il n’existe à notre connaissance aucune restriction liée à une licence pour le PDF/A ou PostScript.

Diffusion: 2
IEn règle générale, les images, graphiques et dessins sont intégrés dans le PDF en tant que graphiques matriciels parce que de cette manière, c’est-à-dire via le pilote de l’imprimante, il est plus simple de créer un fichier PDF.

Fonctionnalités: 1
ILa fonctionnalité de représentation est complètement remplie : les graphiques et dessins reposant sur une base vectorielle sont extensibles à souhait et il est en principe possible de les réimporter dans un programme graphique. En revanche, la possibilité de retravailler les géoinformations est complètement perdue.

Implémentation: 3
La plupart des systèmes de géoinformation supportent la création de fichiers PDF reposant sur une base vectorielle, le plus souvent à l’aide d’une option à choisir lors de la création du PDF (pour ArcGIS, par exemple l’option vector layer).

Densité de mémorisation: 3
La densité de mémorisation est plus élevée de plusieurs facteurs par rapport aux données tramées.

Vérifiabilité: 3
Il n’est pas simple de savoir si un fichier PDF a été créé de manière optimale, étant donné qu’un fichier PDF (un plan, une carte) contient toujours encore également des éléments bitmap. La méthode la plus simple est le grossissement : le graphique intégré est un graphique vectoriel si avec le facteur zoom maximum aucun pixel n’est visible. La deuxième méthode consiste à importer dans un programme de dessin (p. ex. Illustrator) : il s’agit d’un graphique vectoriel si on parvient à choisir des chemins. Il n’y a à notre connaissance pas de méthode de reconnaissance automatique en mode batch.

Bonnes pratiques: 3
Étant donné que la reconnaissance est difficile et que la décision concernant le format correct se prend au niveau du producteur de données et qu’elle n’est pas réversible, relativement peu de cartes et de plans sont archivés sous forme de PDF vectoriels.

Perspectives: 4/2
Le format a un avenir à long terme pour l’archivage de produits issus de systèmes SIG, notamment des cartes et plans (4). L’absence de capacité 3D représente un inconvénient pour l’archivage de plans réalisés par CAO (2).

Classe de formats: B
Si l’on choisit le PDF comme format de stockage pour des plans et cartes, alors il faut privilégier le PDF vectoriel.

Conclusion

Si on doit archiver des produits issus de systèmes de DAO ou de SIG, comme des cartes ou plans, il faut dans tous les cas privilégier un archivage en PDF à un véritable format graphique ; voir à ce sujet l’argumentation sur le PDF-A-2 contenant des images. Si on choisit le PDF, il faut si possible veiller à ce que les graphiques soient intégrés en tant que graphiques vectoriels.

Références

Il s’agit d’un format PDF, voir la référence à cet endroit.

Bibliographie

Projet du CECO 14-016 Archivage des données de la mensuration officielle, Rapport final 2018
https://kost-ceco.ch/cms/dl/69c289d161ca19ce56b417c9206cd42d/14-016_RapportFinal.pdf

Catalogue des formats de données d'archivage version 6.0, juil. 2019