DE  |  FR

Données tramées avec World-File

Informations générales

TitreESRI World-File
CatégorieFormat image (graphique matriciel)
AbréviationWold File
Extension de fichier.jgw, .j2w, .pgw, .gfw bzw. .tfw selon le format image sous-jacent
Mime Typetext/plain
Pronom PUID
Version

Description

Les données tramées avec Word-File, plus précisément les images et graphiques matriciels, servent avant tout à doter un fichier image de coordonnées de géoréférencement et d’informations sur la projection cartographique utilisée. Ces informations de référence sont classées dans un fichier sidecar séparé soit en tant que fichier texte (= ESRI World-File) ou en tant que fichier XML (= extended World-File). En revanche, les informations de géoréférencement dans GeoTIFF sont intégrées directement dans le fichier texte.
L’avantage de la solution avec sidecar est qu’on peut doter un graphique vectoriel d’informations de géoréférencement dans n’importe quel format image. Le fichier image n’est en aucune façon modifié.
Le World-File est un fichier texte qui porte le même nom que le fichier image et l’extension .jgw, .j2w, .pgw, .gfw oder .tfw, suivant le format du fichier image. World-File d’ESRI est quasiment un standard industriel et peut être utilisé par presque chaque système de géoinformation. Le extended World-File est un développement de World-File en XML avec des composantes temporelles supplémentaires (ewf.xml).

Evaluation

Ouverture du format: 4
La spécification de World-File est ouverte et elle est mise à disposition par la société ESRI. Les Archives fédérales suisses ont décrit Extended World-File dans le cadre du projet Ellipse.

Licence libre: 4
Il n’existe à notre connaissance aucune licence sur ces spécifications.

Diffusion: 4
Les données tramées avec World-File est nettement la solution la plus répandue dans l’environnement des SIG.

Fonctionnalités: 1
Les deux solutions ESRI World-File et extended World-File couvrent largement la fonctionnalité de géoréférencement nécessaire. Elles n’offrent toutefois que partiellement les fonctionnalités nécessaires à l’ensemble de l’archivage de données SIG.

Implémentation: 4
ESRI World-File et extended World-File peuvent être directement lus avec des outils simples.

Densité de mémorisation: 3
La densité de mémorisation dépend du format image sous-jacent TIFF, JPEG2000 ou JPEG. Les métainformations supplémentaires sont négligeables.

Vérifiabilité: 2
La vérifiabilité dépend du format image sous-jacent TIFF, JPEG2000 ou JPEG. Aucun outil développé pour TIFF ne peut reconnaître et vérifier les balises de géoréférencement. Un système SIG est nécessaire pour le faire.

Bonnes pratiques: 3
TIFF avec extended World-File a été sélectionné en 2016 dans le cadre du projet Ellipse de l’Office fédéral de topographie swisstopo et des Archives fédérales (AFS) en tant que format d’archivage pour les images tramées et il figure dans le « Manuel sur l’archivage des géodonnées de la Confédération. TIFF avec World-File s’est également imposé dans le domaine de la mensuration officielle.

Perspectives: 3
Il n’existe pour l’instant pas de véritable alternative à ESRI World-File.

Classe de formats: B
ESRI World-File remplit des exigences archivistiques essentielles, est bien introduit et convient bien comme format pour images tramées dans le domaine des SIG.

Conclusion

Dans les cercles suisses SIG, TIFF utilisé avec sidecar file s’est bien imposé pour les données tramées dans le domaine des systèmes de géoinformation, avant tout dans sa variante ESRI World-File, bien que extended World-File ait été recommandé en 2016 comme format d’archivage pour données tramées dans le cadre du projet Ellipse de l’Office fédéral de topographie swisstopo et des Archives fédérales (AFS).
Pour des raisons d’optimisation de l’espace de stockage, il faudra se demander à plus long terme si TIFF est bien le bon format dans ce domaine. Les orthophotos (photos aériennes) sont justement très gourmandes en espace ; dans ce cas, le format de compression avec perte JPEG2000 conviendrait mieux. Les images tramées générées dans les systèmes de géoinformation ont en général des couleurs simples et constituent à l’origine des graphiques vectoriels. Elles sont soit archivées comme graphiques vectoriels, par exemple SVG ou graphique vectoriel PDF, ou stockées dans un format image compressé pour graphiques simples tel que PNG.

Références

ESRI World-File
http://desktop.arcgis.com/de/arcmap/10.3/manage-data/raster-and-images/world-files-for-raster-datasets.htm
Extended World-File
Aide-mémoire Spécification pour les géoformats adaptés à l’archivage de données d’images et de données graphiques tramées, TIFF + Extended World-File (EWF.XML)
https://www.bar.admin.ch/dam/bar/de/dokumente/kundeninformation/Merkblatt%20TIFF%20EWF%20XML.pdf.download.pdf/Merkblatt%20TIFF%20EWF%20XML.pdf

Bibliographie

Manuel sur l’archivage des géodonnées de la Confédération
https://www.bar.admin.ch/dam/bar/de/dokumente/kundeninformation/Handbuch%20zur%20Archivierung%20von%20Geodaten%20des%20Bundes.pdf.download.pdf/Handbuch_Archivierung_von_Geodaten_des_Bundes_V1.0_2016-12-05.pdf

Catalogue des formats de données d'archivage version 6.0, juil. 2019