JPEG


Catégorie

Formats graphiques (matriciels)

Abréviations

JPEG, JPG
.jpg, .jpeg, .jpe, .jfif, .jfi, .jif
image/jpeg
fmt/42; fmt/43; fmt/44

Titre

Joint Photographic Experts Group Interchange Format

Versions

Version actuelle: 1 (1992, publiée ultérieurement comme ISO/IEC 10918-1:1994)

Description

JPEG est le format le plus usité pour l’échange d’images. JPEG est à la fois une méthode de compression graphique avec pertes en un train d’octets (bitstream) et un format de fichier dans lequel ce train d’octets est mémorisé. Une version minimale de ce format est connue sous le nom de «JPEG File Interchange Format» (JFIF). Dans de nombreuses applications, JPEG désigne le format de ce fichier. JPEG est avant tout destiné aux photographies et généralement aux images comportant une fine gradation des couleurs. Il convient mal aux graphiques linéaires.
L’utilisation de JPEG pour l’archivage est en général catégoriquement déconseillée. La faute en revient aux pertes de l’algorithme de conversion. Il ne faudrait pas accepter la perte de parties des informations graphiques (encore aggravée par d'éventuelles migrations suivantes). Certes, l’économie de place réalisée lors de l’enregistrement mérite d’être prise en compte, mais il est préférable de recourir aux compressions sans pertes (par exemple dans JPEG2000). Toutefois, si les fichiers graphiques livrés aux archives se trouvent déjà en format JPEG, la migration en formats sans pertes n’a de sens que si ceux-ci présentent de meilleures perspectives à long terme.

Evaluation


Ouverture du format: 4

JPEG est un standard ISO.

Licence libre: 4

De 2002 à 2006, on a tenté de prendre certains brevets sur JPEG. Ces tentatives ont entraîné des revers juridiques pour leurs auteurs qui ont finalement abandonné. Entre-temps, la période pendant laquelle il aurait été possible d’obtenir des brevets sur le format est arrivée à échéance.

Diffusion: 4

JPEG est le format le plus usité pour l’échange graphique. Il est en particulier très répandu pour les photographies numériques et comme format internet.

Fonctionnalités: 2

La compression du format JPEG provoque une certaine perte d’informations (JPEG-LS offre un algorithme de conversion pratiquement sans pertes pour JPEG, mais il n’a pas eu un grand succès et a été entre-temps remplacé par JPEG2000. Consulter https://www.jpeg.org/jpegls/index.html à ce sujet.)

Implémentation: 4

Le format est utilisé par tous les logiciels de traitement graphique de type courant ainsi que par tous les navigateurs web graphiques, tant par des produits open source que par des produits commerciaux.

Densité de mémorisation: 4

La compression permet à JPEG d’atteindre une densité élevée de mémorisation (jusqu’à un facteur de dix par rapport aux fichiers graphiques non comprimés presque sans perte apparente de qualité).

Vérifiabilité: 4

Il existe plusieurs outils de validation et de reconnaissance pour le format.

Bonnes pratiques: 2

On s’accorde généralement sur le fait que JPEG n’est pas un format d’archivage.

Perspectives: 1

Si un service d'archivage autorise la compression des données pour les données graphiques, il se décidera à l'avenir plutôt pour la compression de JPEG2000, le cas échéant dans un fichier PDF/A.

Classes de formats: A

Le format JPEG est connu depuis longtemps et est très répandu.


Conclusion

La compression de JPEG empêche de le recommander comme format d’archivage. Lorsque des fichiers graphiques importants sont fournis dans ce format, il est préférable de renoncer à une migration plutôt que de convertir dans un format d'archivage qui ne convient pas.

Références

Information technology — Digital compression and coding of continuous-tone still images: Requirements and guidelines. ISO/IEC 10918-1:1994
https://www.iso.org/standard/18902.html
[payant]
http://www.w3.org/Graphics/JPEG/itu-t81.pdf
[version gratuite]
C-Cube Microsystems (ed.), JPEG File Information Format, Version 1.02
http://www.w3.org/Graphics/JPEG/jfif3.pdf
[disponible gratuitement]

Bibliographie

JPEG Homepage
http://www.jpeg.org/jpeg/index.html
Murray, James D.; vanRyper, William: Encyclopedia of Graphics File Formats. Second Edition. Bonn etc., O'Reilly&Associates, 1996. ISBN 1-56592-161-5. pp. 510-515

Articles connexes

JPEG2000 a été conçu comme successeur de JPEG. Il permet notamment une compression sans pertes.

last update: nadya.rohrbach - Mon, 18 Dec 2017 [14:37:03]
Copyright © by Koordinationsstelle für die dauerhafte Archivierung elektronischer Unterlagen
Copyright © by Centre de coordination pour l'archivage à long terme de documents électroniques