DE  |  FR

GeoPackage

Informations générales

TitreGeoPackage
CatégorieFormat vectoriel SIG
AbréviationGPKG
Extension de fichier.gpkg
Mime Typeapplication/x-sqlite3
Pronom PUIDfmt/729
Version1.2.1

Description

GeoPackage est un format d’échange de données ouvert et indépendant de tout fabricant pour données issues de systèmes d’information géographique. GeoPackage est mis au point depuis 2014 par le Open Geospatial Consortium (OGC, anciennement Open GIS Consortium, http://www.opengeospatial.org/). OGC se consacre au développement de normes et standards ouverts. Il a également mis au point GeoTIFF. Pour faire simple, les géodonnées sont organisées en tableau dans GeoPackage et ceux-ci sont stockés en tant que base de données SQLite, raison pour laquelle le format a l’apparence d’une base de données SQLite.
Les programmes open source DIVA-GIS, GRASS GIS, QGIS et autres supportent GeoPackage, mais pas le leader du marché ESRI.

Evaluation

Ouverture du format: 4
La spécification est complète est officiellement libre d’accès.

Licence libre: 4
La spécification du format ne fait l’objet d’aucune licence.

Diffusion: 1
GeoPackage n’est pas très répandu à cause du manque de support par le leader du marché ESRI.

Fonctionnalités: 3
GeoPackage est un format de transfert pour données vectorielles. Il ne prend pas en charge la visualisation de ces données (symbolisation graphique).

Implémentation: 2
Une série de programmes open source supporte GeoPackage.

Densité de mémorisation: 3
Les graphiques vectoriels ne sont eux-mêmes pas particulièrement volumineux. Le conditionnement dans SQLite augmente encore une fois la densité des données.

Vérifiabilité: 2
Il est possible de vérifier le format tout simplement au niveau d’SQLite, la vérification du contenu n’est toutefois possible qu’à l’aide des programmes SIG open source correspondants.

Bonnes pratiques: 1
On ne peut pas parler de bonnes pratiques dans les archives.

Perspectives: 3
Pour l’instant, une utilisation généralisée de GeoPackage comme format d’archivage en Suisse paraît peu probable, car il est en concurrence directe avec INTERLIS 1.

Classe de formats: D
GeoPackage aurait le potentiel pour jouer un rôle important d’un format ouvert dans les milieux des SIG.

Conclusion

Nous ne pouvons recommander pour l’instant GeoPackage en Suisse pour l’archivage de données vectorielles issues de systèmes d’information géographique étant donné que les produits du leader du marché ne le supportent pas et parce qu’avec INTERLIS 1 nous disposons d’une solution tout aussi ouverte. Le fait que la symbolisation graphique (présentation graphique d’une carte) ne peut être intégrée représente une restriction supplémentaire dans GeoPackage.

Références

GeoPackage Encoding Standard
http://www.opengeospatial.org/standards/geopackage
http://www.geopackage.org/spec/

Bibliographie

Wiki of the International Cartographic Association (ICA) https://icaci.org/
https://wiki.icaci.org/
Understanding und Working with the OGC Geopackage, Keith Ryden and Lance Shipman
http://proceedings.esri.com/library/userconf/proc17/tech-workshops/tw_2585-349.pdf

Catalogue des formats de données d'archivage version 6.0, juil. 2019